Le Blog

Salut! This blog has one purpose: French impregnation.

"Touch it…bring it… watch it…turn it…share it…stop, format it”.

 

11 février 2018
Olivier Malanda

#27. Nailing it With Olivier – Le Concorde

Un des fleurons de la technologie française (et britannique): Le Concorde. Découvre son histoire tout de suite et n’oublie pas la transcription. Attache bien ta ceinture et bon voyage!

 


Transcription Ici

Maintenant, c’est à toi de jouer ! Des questions ou commentaires ? N’hésite pas.

A bientôt !

28 décembre 2017
Olivier Malanda

#26. Nailing it With Olivier – Le Petro

Pour le premier épisode de cette nouvelle rubrique, nous nous envolons aujourd’hui vers le Venezuela qui traverse une crise politique et économique sans précédent. Retiens bien le vocabulaire et surtout n’oublie pas de télécharger la transcription.


Transcription Ici

Maintenant, c’est à toi de jouer ! Des questions ou commentaires ? N’hésite pas.

A bientôt !

8 novembre 2017
Olivier Malanda

#25. Do you speak « Inclusif » French ?

France is now experiencing a heated debate over the ‘Ecriture Inclusive”, a new gender-inclusive spelling concept aimed at eradicating sexist stereotypes. Would amending make French language make France a more egalitarian society?

Qu’est-ce que l’écriture inclusive ?

 

 

 

 

 

 

 

Gender inclusive French is based on three principles:

#1. Gender-oriented titles and jobs

You will understand better with the following examples:

  • Un auteur -> une autrice
  • Un pompier -> une pompière
  • Un chef -> une cheffe

#2. Extended use of more generic/universal terms to avoid gender specification

You will no longer say : “Les Droits de l’Homme” but more likely “Les Droits Humains

 

#3. Insertion of a mid-punctuation point to include both masculine and feminine forms

I need to be a little bit more specific here. Let’s take for the sake of an example, the word « ami« 

> As per standards (thus far)

When writing “amis” (masc. plur), it is implied that both male and female friends may be included in this group. More, should there be 99 female friends and 1 male friend, “amis” is still to be written at the masculine form as “le masculin l’emporte sur le féminin” (…we’ll come back to this later).

When writing “amies”, it is implied that only female friends feature in this specific group.

> Under the “ecriture inclusive” concept, “amis” shall now be written “ami·e·s” where both masculine and feminine forms are explicitly visible. (The mid punctuation point is called « point médian »)

The Ecriture inclusive initiative has been advocated since 2015 by the “Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes” (High Council for Equality between Men and Women) and was recently implemented in a at least one textbook designed for 8 year-old pupils.

Rationale and reactions

 

 

 

 

 

 

 

“Ecriture inclusive” primary goal is to eliminate the very idea of men’s superiority over women. Historian Eliane Viennot explains that we must “try to use a language that does not ignore women any more”. ( in French : il faut “essayer d’avoir une langue qui ne passe plus les femmes sous silence”)

At the very opposite of the spectrum, l’Academie Française unanimously rejected this “aberration” in its official statement dated October 26th 2017 putting forward the fragmentation of the language, the creation of useless confusion and a mortal danger for the French language.

We could extensively discuss the pros and cons without answering the real question? Is this measure really liable to contribute to a more egalitarian society?

The Real Questions

 

 

 

 

 

 

 

We could extensively discuss the pros and cons without answering the real question? Is this measure really liable to contribute to a more egalitarian society?

You talk spelling, let’s talk earning

According to this report from the European Commission, “[…] the gender pay gap is the difference in average gross hourly wage between men and women across the economy. In France, the gender pay gap stands at 15.5%”. “More, the gender overall earnings gap in France stands at 31.2%”.

Yes, the cold cash-reality is that in spite of timid efforts, the “Pays des Droits de l’Homme” remains a Men’s world.

To parallel this situation, would you be ok – as a parent – with your daughter’s

-Having her grades systematically (or would I venture to say systemically) adjusted to 8.5 when she would deserve a 10

-Having to work for 11.5 to get 10 out of 10.

Would you –as a parent – complain to the professor or live with it?

You talk spelling, let’s talk media programming

The year is 2017 and the finding is still appalling.

According to the CSA’s (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) recent study available here, experts in advertisements are predominantly men (82 %) and sexual connotations involve much more often women than men (67% vs. 33%).

The following example (article here) speaks volumes:  Yves Saint-Laurent (yes I’m talking about the Haute Couture Maison) was forced to withdraw a campaign in March 2017 further to complaints for degrading images of women and upgrading of anorexia…

Mix this with a handful of “reality?” shows where female candidates are not the best ambassadors for decency and a pinch of twerk to top it all, and you have the perfect playbook for La Femme 3.0.

Reduction  ad Absurdum – Raisonnement par l’absurde

The following sentence would indeed comply with the new policy but would definitely not change the facts and insidiously growing trend:

Les collaborateur·rices·s de cette entreprise sont fièr·e·s  du travail qu’ils ont accompli… mais les écarts de salaire et de traitement entre les hommes et les femmes restent un sujet inquiétant ».  Didn’t we just polarize the sentence on the wrong side of the problem? Did we actually solve anything by writing the sentence this way? Are we tackling the root cause of the problem?

Beaucoup de bruit pour rien ?

The necessity for a change is very valid and undeniable. However, unless we are really willing to change as a society, no linguistic technical concept can sustainably institute parity where it does not exist. The answers and tools to fight sexism and stereotypes are not to be found in grammar nor in punctuation, (and certainly not in mass media). 

What about betting on individual awareness and R.E.S.P.E.C.T? Let me close with close with Jean-Paul Sartre’s quote: “Commitment is an act, not a word”. Attention donc à la poudre aux yeux !

What’s your take on this ?

My questions to you :

-Are you willing to incorporate these rules in your french learning process?

-Do you think this change will manifest in a more egalitarian society?

I’ll be more than happy to read your feedbacks. English and French welcome!

Ah oui, j’oublais, “Le masculin l’emporte sur le féminin”. This is a rule you (use to) learn at elementary school without even being explained why. This grammar rule has been enforced since the XVIIIth century where you can trace statement such as: “Le genre masculin est reputé plus noble que le féminin à cause de la supériorité du mâle sur la femelle ”(Nicolas Beauzée). There is a large consensus that such a statement is provocative, fully irrelevant and a bad signal for young generations. Unfortunately, the behavior of French society does not reflect this consensus.

Be great and speak French! (In this order…or not)

One last thing: I’ve released a short explantation here.  Make sure you check it out.

20 mai 2017
Olivier Malanda

#24. Diagnostic…fatal

 

 

 

 

 

 

 

Une simple visite chez le médecin se transforme en véritable calvaire pour ce couple, parents de 2 enfants. A l’origine de la tourmente, une maladie très répandue et incurable à ce stade. 

Voilà le pitch de ce court-métrage réalisé par Fabrice Bracq (avec un scénario  d’Antoine Cupial) dont je te livre ici la transcription. 

Bien sûr, il s’agit là d’une fiction humoristique qui n’est rien d’autre qu’un prétexte pour te montrer comment tu peux apprendre le français plus rapidement, plus facilement et en t’amusant surtout…

Je ne t’en dis pas plus et te laisse à la vidéo…

> Adresse : https://www.youtube.com/watch?v=AM4c9ckSy9M

Télécharge la transcription ici.   Transcription >

D: Pour le Docteur / P: Pour le patient / F: La Femme du patient

D : Hm..Hm Hm Hm….
Bon… j’ai les résultats de vos tests, puisque vous aviez un doute. Je ne vais pas vous mentir. Ils ne sont pas bons.
P : Comment ça…pas bon ?…Je ne comprends pas.
F : Mais comment ça pas bon ?
D : On n’est même pas dans la zone d’incertitude. Les résultats sont très clairs.
F: Mais…Y’a peut-être une erreur, enfin y’a des tests faussés, c’est possible ?
D: Bien sûr que ça existe, vous pouvez même demander un deuxième avis si vous voulez, je vous assure que je ne me vexerai pas, on comprendra très bien mais malheureusement…
Très franchement, je ne pense pas que le diagnostic va changer dans les grandes largeurs, vraiment !
P: Et pourquoi on s’en rend compte que maintenant ?
D: Certains sont touchés dès l’enfance, d’autres à l’âge adulte, parfois les symptômes n’apparaissent pas tout de suite, y’a pratiquement rien pendant des années et puis ça arrive comme ça brutalement, on ne sait pas pourquoi.
P: Y’a des médicaments ?
D: Aucun. Aucun laboratoire ne dispose de molécules efficaces.
P: Ou un régime alimentaire particulier peut-être ?
D: L’alcool. Il faut supprimer l’alcool parce qu’on sait que l’alcool aggrave les symptômes.
P: Ouais…Ouais donc y’a plus d’espoir quoi…
D: Ce qui est très important, très important, c’est le soutien. Le soutien de la famille et le soutien des amis.
P: Ils sont tous partis.
F: Euh…à part ton frère !
P: Oui, y’a mon frère.
F: Les deux, ils sont pareils, ils sont inséparables.
P: Pareils
D: Sachez que vous n’êtes pas un cas isolé. J’en vois beaucoup ici vous l’imaginez, des patients comme vous, d’ailleurs ça peut peut-être vous aider d’en rencontrer d’autres pour parler avec eux, ça pourrait peut-être vous aider à surmonter les choses.

P: Mais surmonter quoi ? J’vois pas où est le problème, moi j’me sens très bien !
D: Vous imaginez bien qu’en tant que médecin, je préférerais aujourd’hui vous dire « tout va bien, on se revoit dans 6 mois ». Malheureusement, j’ai beau lire, re-lire, rere-lire les conclusions de mes confrères, y’a aucun doute ; vous avez une altération majeure des
fonctions cognitives supérieures.
F: Ah oui, il est con quoi !
P: Mais euh……beaucoup ?!
D: Complètement con.
P: Complètement ça veut dire beaucoup ?
F: J’aurais dû m’en douter… J’aurais dû m’en douter
P: Donc ça veut dire beaucoup quoi…
F: J’sais pas…c’est pris en charge à 100% ?….Non !
D: Vous savez, quand c’est pris tôt pendant l’enfance on peut essayer par de la rééducation d’améliorer les choses mais à votre âge franchement, y’a pas grand-chose à faire.
F: Mais…on peut quand même essayer ?!
D: Il faut essayer de passer le cap difficile de l’annonce. Vous savez, c’est pas forcément très invalidant. D’ailleurs, la plus part des patients ne s’en rend pas compte. C’est l’entourage qui s’en aperçoit.
F: Ah non mais moi mais docteur, moi je n’ai rien vu ! Je n’ai rien vu ! Je n’ai rien vu venir, rien !
D: Il ne serait pas intéressant de vous faire passer des tests à vous aussi !
F: Mais…Pourquoi par que c’est…c’est contagieux ?!
D: On sait pas. On connait pas le mode de propagation, parfois tout l’entourage est touché, parfois non.
F: Mais attendez nous ça fait.. maintenant ça fait 10 ans qu’on est ensemble donc forcément ça fait très longtemps qu’on ne se protège plus !
D: Vous avez des enfants ?
F: Mais oui ! on a un garçon et une fille de 5 et 7 ans.
D: Dans leur intérêt, ça serait peut-être pas mal de les éloigner un peu… Vous les confiez à quelqu’un si vous voyez ce que je veux dire.

F: A son frère ?
D: Non ! Plutôt quelqu’un hors de la famille vous voyez ?
F: Heu…On a des voisins. C’est n couple très gentil et en plus leur grand-fils est à l’université.
P: Non, à la FAC,
F: Non, Il est à l’Université !
D: C’est pareil ! C’est une bonne idée, hein ! Comme ça vous pourrez garder un oeil sur eux…. mais de loi, de … de très très loin.

D: Je vous raccompagne ?
F: Ben oui !
F: Ben merci Docteur.
P: Merci…
…Au fait Docteur, au boulot, je dis quoi ?
D: Surtout vous dites rien, ils ont certainement déjà au courant. N’oubliez pas, si vous avez le moindre problème, la moindre question, vous m’passez un p’tit coup de fil, d’accord ?
F: Mais, j’y pense. Vous, vous risquez rien là à passer votre journée avec des…avec des cons ?
D: Vous savez à force d’en voir, je suis un peu en quelque sorte immunisé. Allez au revoir, à bientôt !

D: Madame Bachelot !
RB: Ah oui, c’est, c’est moi.

Tu veux améliorer ton français ?    Rejoins-nous ici >

Pour tirer un profit maximal de cette expérience, je t’invite à relire la transcription et à interpréter le rôle du docteur en réécoutant le texte. C’est une méthode impeccable pour progresser en un temps record

Et maintenant, j’attends tes réactions. J’ai en particulier une question. Que penses-tu de la maladie qui ronge notre patient ? Que peut-on faire pour y remédier ?

A bientôt !

 

10 mai 2017
Olivier Malanda

#23. This is an Epiphany Quiz

10 mai 2017
Olivier Malanda

#22. L’allocution de notre nouveau président

Après l’effervescence de la campagne, place au discours d’Emmanuel Macron prononcé le 07 Mai après l’annonce des résultats.Un discours sobre et solennel que je t’invite à écouter et à utiliser comme support.

« Françaises, Français,

 

Mes chers compatriotes de métropole, d’outre-mer et de l’étranger.

À l’issue d’une longue confrontation démocratique, vous avez choisi de m’accorder votre confiance et je tiens à vous exprimer ma profonde gratitude. C’est un grand honneur et c’est une grande responsabilité. Car rien n’était écrit. Je veux vous dire merci. Merci du fond du coeur.

 

Ma gratitude va à tous ceux d’entre vous qui m’ont apporté leur suffrage et leur soutien. Je ne vous oublierai pas.

Je mettrai tout mon soin et toute mon énergie à être digne de votre confiance.

Mais en cet instant, c’est à vous tous, citoyens de notre pays, que je veux m’adresser, quel qu’ait été votre choix.

 

Bien des difficultés nous ont affaiblis depuis trop longtemps. Je ne méconnais aucune, ni les difficultés économiques, ni les fractures sociales, ni les impasses démocratiques, ni l’affaiblissement moral du pays.

Je veux ce soir adresser un salut républicain à mon adversaire, Madame LE PEN. Je sais les divisions de notre nation qui ont conduit certains à des votes extrêmes. Je les respecte.

Je sais la colère, l’anxiété, les doutes qu’une grande partie d’entre vous ont aussi exprimés : il est de ma responsabilité de les entendre, en protégeant les plus fragiles, en organisant mieux les solidarités, en luttant contre toutes les formes d’inégalité ou de discrimination, en assurant de manière implacable et résolue votre sécurité, en garantissant l’unité de la nation.

Car derrière chacun des mots que je viens de prononcer, je sais qu’il y a des visages, des femmes et des hommes, des enfants et des familles, des vies entières. Il y a vous et les vôtres.

 

Ce soir, c’est à vous tous que je m’adresse, vous tous ensemble, le peuple de France. Nous avons des devoirs envers notre pays. Nous sommes les héritiers d’une grande Histoire et du grand message humaniste adressé au monde.

 

Cette histoire et ce message, nous devons les transmettre d’abord à nos enfants mais, plus important encore, il nous faut les porter vers l’avenir et leur donner une sève nouvelle.

 

Je défendrai la France, ses intérêts vitaux, son image, son message, j’en prends l’engagement devant vous. Je défendrai l’Europe, la communauté de destin que se sont donnée les peuples de notre continent.

 

C’est notre civilisation qui est en jeu, notre manière de vivre, d’être libres, de porter nos valeurs, nos entreprises communes et nos espoirs. J’oeuvrerai à retisser le lien entre l’Europe et les peuples qui la forment, entre l’Europe et les citoyens.

 

J’adresse en votre nom aux nations du monde le salut de la France fraternelle.

Je dis à leurs dirigeants que la France sera présente et attentive à la paix, à l’équilibre des puissances, à la coopération internationale, au respect des engagements pris en matière de développement et de lutte contre le réchauffement climatique.

 

Je dis à tous que la France sera au premier rang de la lutte contre le terrorisme, sur son sol aussi bien que dans l’action internationale. Aussi longtemps que ce combat devra durer, nous le mènerons sans faiblir.

 

Mes chers concitoyens, une nouvelle page de notre longue Histoire s’ouvre ce soir. Je veux que ce soit celle de l’espoir et de la confiance retrouvés. Le renouvellement de notre vie publique s’imposera à tous dès demain.

 

La moralisation de notre vie publique, la reconnaissance du pluralisme, la vitalité démocratique seront, dès le premier jour, le socle de mon action. Je ne me laisserai arrêter par aucun obstacle.

 

J’agirai avec détermination et dans le respect de chacun.

Car par le travail, l’école, la culture, nous construirons un avenir meilleur.

 

Françaises, Français, mes chers concitoyens,

Je veux ce soir saluer le Président Hollande. Il a pendant cinq ans oeuvré pour notre pays.

 

Durant les cinq années qui s’ouvrent, ma responsabilité sera d’apaiser les peurs, de nous faire renouer avec l’optimisme, de retrouver l’esprit de conquête qui dit mieux que tout le génie français.

 

Ma responsabilité sera de rassembler toutes les femmes et tous les hommes prêts à affronter les défis gigantesques qui nous attendent, et à agir. Certains de ces défis sont des chances comme la révolution numérique, la transition écologique, le redémarrage de l’Europe. D’autres sont des menaces, comme le terrorisme.

 

Je me battrai de toutes mes forces contre la division qui nous mine et nous abat.

 

C’est ainsi que nous pourrons rendre au peuple français, à chacune et chacun d’entre vous, dans sa vie professionnelle, personnelle et familiale, les chances que la France lui doit.

 

Aimons la France. A compter de ce soir et pour les cinq années qui viennent, je vais avec humilité, avec dévouement, avec détermination la servir en votre nom.

Vive la République ! Vive la France ! »

Pour tirer un profit maximum de ce discours, je te propose un plan d’action en 3 phases.

  1. L’écoute active (la vidéo est ci-dessous)
  2. La lecture (à partir de la transcription que je t’ai préparée en pièce jointe – Merci qui ?)
  3. L’enregistrement audio de tout ou partie de ta lecture. Cette méthode que tous mes élèves ont expérimenté marche systématiquement. Elle marchera si tu l’appliques. C’est sûr
18 avril 2017
Olivier Malanda

#21. French Illustrated – Mettre en Boîte

A quelques semaines du premier tour des élections présidentielles, le grand débat télévisé du 04 Avril a donné lieu à une scène mémorable entre trois protagonistes et candidats : Philippe Poutou du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), Marine Le Pen du FN (Front National) et François Fillon (Les Républicains).
Le représentant du NPA s’est livré à une critique particulièrement acerbe de la classe politique largement mise à mal dans des scandales mettant en évidence des abus de position.
Venons-en maintenant à l’extrait qui constitue le moment fort du débat : une attaque frontale de Philippe Poutou qui laisse ses 2 adversaires bouche bée. Voici donc une illustration de l’expression : mettre quelqu’un en boîte qui à plusieurs synonymes en français : humilier, se moquer, ridiculiser, se moquer de, tourner en dérision. La réaction du public galvanisé par cette diatribe bien sentie ne fait pas de doute. Il a fait mouche (ça, c’est une autre expression….je vous en parle bientôt).
Et…action !

 


Qu’en dis-tu ? Cet exemple t’aide-t-il à bien comprendre l’expression ?
A bientôt !

5 février 2017
Olivier Malanda

#20. Joue-la comme Jodie Foster

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous propose aujourd’hui 2 interviews inspirantes de l’actrice et réalisatrice Jodie Foster. Jodie a vécu quelques années en France et maîtrise la langue, donc aucun suspens vis-à-vis de cette information.

L’intérêt de ces passages réside dans l’approche comportementale de  la star pendant ces entrevues puisque ce type d’interactions très rapides ponctuées de questions et réponses concentrées en un format court est très proche de ce que vous retrouverez dans un environnement professionnel.

Interview #1 – « Le Petit Homme » – Little Man Tate – 1991- Interview sur France 2

1/ Premièrement, vous constaterez que les questions s’enchaînent  relativement rapidement mais que les réponses sont claires et précises

J’ai pris la liberté de mesurer les durées de réponses : elles varient entre 4 et 19 secondes avec une réponse un peu plus longue de 24 secondes.

=> Il n’est pas nécessaire de parler longtemps. Une réponse très précise est amplement suffisante.

 

2/ Observez ensuitela structure des réponses : Dans la plus part des cas se dégage une structure récurrente : 

Réponse fermée [oui/non] + développement.

Quelques exemples:

 > 1.43 : Oui, un petit peu parce que j’ai vécu  […]

> 1. 58 : Ouais, c’est vrai, ça fait 25 and que je suis devant les caméras […]

> 2.21 : Oui enfin, il faut dire que […]

> 3.17 : C’est la vérité […]

Ce type de réponse contribue grandement à l’efficacité du discours puisque l’on commence par la conclusion et qu’on étaye cette réponse par des illustrations précises.

 

3/ Ne négligez pas le sourire omniprésent

Rien à voir à priori avec les aptitudes linguistiques mais saviez-vous que le simple fin d’arborer un sourire place votre interlocuteur dans de meilleurs dispositions, ce qui en retour vous facilite grandement la vie ? Je vous laisse découvrir ici la puissance cachée du rire « The hidden power of smiling » de Ron Gutnan (c’est en anglais, mais Ted propose près de 50 langues pour les sous-titres).

 

4/ Enfin, ce n’est pas tout à parfait : mais ce n’est pas grave

Quelques accords ratés mais comme on dit « ça passe » parce que l’actrice alors en course  pour les Golden Globes dans le Silence des Agneaux reste humble (5:19 « en ce moment, je ne parle pas aussi bien ») et tout en démontrant une maîtrise qui surprend le journaliste.

 

Ainsi, les ingrédients du succès de cette entrevue sont :

>La structure des réponses (courtes)

>Le sourire dans l’attitude

>L’humilité

Dans votre entrainement quotidien,

> N’essayez pas de parler longtemps. (Vous ne faites pas de politique !?… donc mettez le maximum de précision dans le vocabulaire pour produire une réponse percutante)

> Restez souriants et ouverts : Si votre interlocuteur français est conscient que vous faîtes l’effort, il sera moins prompt à critiquer vos éventuelles fautes ou votre accent.

 

Retrouvons maintenant à Jodie Foster 25 ans plus tard pour Money Monster

Interview #2 – « Money Monster » – 2016- Interview sur iTELE

Dans cette interview vous noterez que:

 

> Le sourire est toujours au rendez-vous : vous savez maintenant pourquoi.

> Cette fois, les réponses sont plus élaborées et durent plus longtemps : (jusqu’à 38 secondes).

 

Ceci tient principalement aux questions moins fermées qui sont posées à la réalisatrice et au niveau de réponse attendu qui exige un peu plus d’approfondissement et d’abstraction que précédemment. Jodie a également 25 ans d’expérience de plus et est donc particulièrement rompue à l’exercice.

 

> Il reste encore quelques erreurs mineures but it’s really really OK !

Notez d’ailleurs à 1:38 – 1 :41  qu’elle se reprend elle-même ce qui est un signe très fort de maîtrise et d’indépendance.

 

Le rendu est très cohérent et efficace grâce à l’assertivité qu’elle dégage

QUE RETENIR DE L’ATTITUDE A AVOIR DANS CE TYPE D’ÉCHANGES ?

 

 

 

 

 

 

 

1/ L’attitude souriante et pragmatique

2/ L’humilité

 

Maintenant c’est à vous de jouer en introduisant ces paramètres non linguistiques dans votre entrainement quotidien.

Je jeux que vous partagiez vos résultats ici. Nous sommes tous ici pour apprendre et progresser mais il ne se passera rien si vous n’intégrez pas ces suggestions dans votre entrainement. Alors c’est parti !

Tu souhaites rejoindre FUSM ?   C’est ici >