Sélectionner une page

En récupérant Mahalia cette semaine à la Kinderkrippe (la crèche) , j’ai été choqué par l’aisance avec laquelle est comprends l’allemand. Elle ne le parle pas mais est à même de suivre des instructions simples, compter jusqu’ à 10, énumérer les couleurs et répondre à des questions.

Le plus étonnant est que je n’arrive pas à comprendre les questions…

Voyons Comment Ceci est Possible

Observation d’une Journée-Type

Je vais essayer de présenter les faits le plus scientifiquement possible…Il est probable qu’à certains égards, la démarche soit biaisée pour des raisons évidentes

  • A ma droite Mahalia, 32 mois, moins de 12 kg de concentré d’énergie et d’amour.*
  • A ma gauche, Olivier, 42 ans et en général assez assidu dans ces entreprises…

 

La plus jeune des deux avance très vite alors que le père, censé être le plus expérimenté piétine.

Pour mieux comprendre, observons de plus près la journée de Mahalia, en particulier à la crèche entre 8.30 et 14.30 :

  • Mahalia reçoit toutes ses instructions en Allemand, est entourée essentiellement de « collègues » allemands et est en immersion totale avec – ou cas où – quelques mots en anglais, une autre langue qu’elle ne connait pas…
  • Olivier pendant ce temps échange principalement en Anglais ou en Français avec des interactions en Allemand relevant quasi-exclusivement du registre transactionnel : Hallo, Ein tee bitte, mahlzeit (vers midi), et bis morgen en partant…

Mahalia cumule environ 4h30 (j’enlève les siestes) par jour d’immersion totale alors qu’au maximum, j’aurai (à tout casser) une quinzaine de minutes d’interactions…

Résultats

Lorsque l’éducatrice pose des questions à Mahalia, celle-ci interagit tout de suite alors que le papa reste dans le flou…avec un sourire gêné

Vais-je en rester là ?! No way…Il sera très difficile de reproduire les conditions dont bénéficie Mahalia. Mais rien ne m’empêche de recréer un Ecosystème Allemand à travers 2 séries que je suivrai en version allemande

  • Peppa Wutz: Les épisodes sont courts et le niveau élémentaire. Parfait pour commencer
  • La Série Suits (que j’ai adorée): Cette série s’applique très bien au monde de l’entreprise.

Alors oui, je l’admets, il n’y a absolument aucun point commun entre ces deux séries. Je me focalise uniquement sur l’intérêt pédagogique qui est indéniable..

L’approche est la suivante

  • Travailler chaque jour au moins une demi-heure
  • En alternance sur chacune des séries (Lundi Peppa Wutz, Mardi Suits…)
  • Avec un résumé oral en allemand de chacun des épisodes (tu te rappelles sans doute que le résumé est un des piliers du « Fluency Triangle »
  • Et en notant systématiquement le vocabulaire.

Avec ce système en place, je m’attends à faire un bond dans mon apprentissage et surout à pouvoir mobiliser immédiatement mes connaissances.

 

 

Et Il Manque Un Dernier Elémént..

A ce stade et sans interactions, mes connaissances resteraient purement théoriques. Sans confrontation à la réalité du terrain, les connaissances théoriques ne servent à rien.

Du coup, il me faudra également amorcer des discussions en allemand et me « mettre en danger ». Il n’y a pas de chemin plus court que le test et l’amélioration permanente. N’est-ce pas là la définition même de l’évolution ?

 

Je pense que quel que soit ton niveau, cette approche marchera nécessairement pour toi. Je t’invite à me tenir informé de tes progrès. Je ferai régulièrement des points sur mon évolution en espérant que cela pourra t’inspirer.

Il est temps de passer à l’action. Tschuss’.

A très vite!

– Olivier