BL_1350_300

Je tiens à te fournir une nouvelle arme redoutable que j’ai utilisée au collège lorsque j’ai appris l’espagnol : la méthode dite de la « dernière fois ». Je ne lui avais pas donné de nom à l’époque mais cet intitulé s’applique parfaitement.

En quoi consiste cette méthode ?

Lorsque je faisais les corrections à l’aide de mon précieux stylo vert, je recopiais méticuleusement les phrases ou les mots corrigés non pas une mais 5 (cinq) fois ! Idem à l’oral. Je me promettais en plus de ne plus jamais faire la même erreur. L’intérêt de cet engagement fort est triple :

1/ La répétition bien évidemment qui permet de graver la construction syntaxique ou l’orthographe d’un mot de manière définitive

2/ L’impact psychologique : en multipliant par 5 l’attention portée à une correction, il est clair que l’on n’a pas envie de refaire les mêmes erreurs…

3/ L’attitude (c’est le plus important). Et là je rejoins tout à fait Bruce Lee : « Je ne crains pas l’homme qui a pratiqué 10.000 coups une fois, mais je crains l’homme qui a pratiqué un coup 10.000 fois ». Cinq fois suffiront!

Les résultats ont été spectaculaires puisque je gommais systématiquement toutes les erreurs et pouvais ainsi construire mon apprentissage sur des bases saines sans trainer de lacunes.

Pour utiliser une image, c’est comme jouer à Tétris sans les barres qui s’amoncellent de façon anarchique malgré un rythme de plus en plus rapide. Il est clair que l’on va beaucoup plus loin dans le jeu….

Ce petit changement stratégique aura un impact considérable sur ton aisance orale et écrite.

Ne te reste qu’à l’appliquer au plus vite si tu veux vraiment élever ton niveau. La victoire se construit par l’action….

C’est maintenant à toi de jouer.

Tes questions, commentaires, partages sont évidemment bienvenus.

A très bientôt!

Olivier